Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2018 5 25 /05 /mai /2018 23:18

Bonjour,

Chers jardiniers (res),

Je viens de faire livrer 15m3 de broyat pour le paillage de vos parcelles, à raison d’une brouette pour 10m² ou 25m²= 2,5 brouettes ou 50m² = 5 brouettes ou 100m² =10 brouettes.

Donc chacun doit prendre suivant sa surface.

Si le 15 juin (dans 20 jours il reste encore du broyat) vous partagerez suivant vos besoins, je vous invite à appliquer cette pratique pour vous économiser ainsi que l’eau et promouvoir un sol vivant.

Je vous laisse méditer les infos ci .-dessous.

Pourquoi ? Quelques explications glanées sur internet :

Sur la Bio, Permaculture, Biodynamie… Adoptez les bonnes méthodes pour des Récoltes Abondantes, Naturellement !

Ou faire avec la nature et non contre elle, dans la nature, le sol est toujours couvert : des feuilles mortes dans la forêt (la litière), des plantes couvre-sol à la lisière de la forêt, des graminées dans les prairies et nourrissent la microfaune du sol.

Mulcher, c’est donc imiter la nature et favoriser son fonctionnement, au service d’une activité maraîchère par exemple, utiliser et valoriser les services et ressources renouvelables « le moindre effort pour le plus grand changement ». Il s’agit d’identifier tous les matériaux, récupérés localement et avec la moindre dépense d’énergie (qu’elle soit humaine ou énergétique), qui permettent de couvrir le sol, comme, des branchages d’arbres (qui sont donc renouvelables).

Le mulch, ou paillage, pour s’inscrire dans une démarche permaculturelle, doit se faire au maximum à l’aide de matériaux locaux et / ou de matériaux de récupération, c’est-à-dire qui auraient autrement fini en déchets.

De manière générale, le mulch, quand il est adapté :

  • régule-la température du sol (protection contre le gel ou contre la sécheresse),

  • freine le développement des adventices,

  • ralentit l’évaporation de l’eau,

  • enrichit le sol en matière organique.

Avec quoi mulcher ?

Avec tous les résidus que l’on trouve sur place :

  • résidus des légumes récoltés

  • taille des arbres, arbustes

  • feuilles des arbres

Avec des matériaux de récupération

  • cartons

  • déchets d’espaces verts, notamment BRF (bois raméal fragmenté)

Tous les mulch ont des caractéristiques propres en termes de :

durabilité : un paillis de broyat dure plus longtemps qu’un paillis de paille qui se décompose beaucoup plus rapidement,

d’intérêt pour la vie du sol : un mulch de fauche de luzerne est beaucoup plus riche pour la vie du sol qu’un mulch de fibres de noix de coco,

de propriété environnementale : la comparaison entre un paillage avec une bâche plastique et avec de la paille est sans appel.

Quand les vers de terre remplacent la bêche !

Jardiniérement votre Francis.

Partager cet article
Repost0
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 13:00

Jardinières, Jardiniers,

Jean-Paul Sigé est adhérent depuis 2013, le quarante huitième sur les cent cinquante que nous sommes à l'association du jardin des Castors. Il est entré dans l'association pour accompagner son ami Luis Nunes, mais très vite il s'est senti concerné par le projet, intéressé par cette aventure humaine et s'est lié d'amitié avec les porteurs du projet. En 2014, il entre au Conseil d'administration, s'investit dans les démarches auprès de la municipalité, auprès des services municipaux. Il fait des recherches sur l'eau. Ses compétences techniques font de lui un être doué d'un sens de l'analyse et de la synthèse très apprécié les soirs de réunion. Sur ce dernier mandat il deviendra trésorier adjoint, soucieux d'apporter une aide quand la tâche est importante. Homme de consensus, il cherche à fédérer, à trouver les solutions pour avancer dans le projet et mettre en œuvre nos idéaux et nos convictions. Très vite c'est son côté bon vivant qui vont faire de lui un homme charmant, convivial. Nous n'aurons pas vécu une seule réunion sans qu'il ait amené un gâteau, une bonne bouteille, une gourmandise. Bon vivant, il est toujours prêt à un bon dîner, à un repas partagé. Il est gourmand, connaisseur. Nous partagerons des confitures, nous échangerons des pommes contre un bon fromage : il se plaît à dire que le sens de la vie est bien là : savoir apprécier les bonnes choses et les êtres autour de nous. C'est un Homme passionné, passionné par son métier, par son savoir, par ce qui l'entoure. Cette passion lui donne foi en la vie. Comme tout le monde il est confronté à l'existence mais il entretient quelques armes infaillibles : tout d'abord son sourire, large, qui illumine son visage et fait écho à ses yeux pétillants ; il utilise également la bonne humeur, il la manipule avec confiance et fait mouche à chaque fois : il donne à croire à tous qu'on peut y arriver ; mais son arme la plus redoutable c'est l'humour, un humour innocent, qui réconcilie. Quand les rires couvrent sa voix, que l'on se prend à son jeu autour de lui, il sait que la bataille est gagnée et il sourit de bien être et de plénitude. Dans les moments difficiles de la vie de l'association, Jean-Paul a su trouver les mots, nous redonner confiance, s'est mis en quatre pour nous épauler, nous requinquer. Ce qui frappe le plus chez lui est peut-être son besoin d'aider, d'apporter du réconfort. Il n'hésite pas à prendre sur son temps pour donner un coup de main, il s'est souvent proposé pour soulager une douleur lombaire, faire baisser une hypertension passagère. Qui d'entre nous n'a pas connu ses dons pour soigner le corps et l'âme ? Nous avons tous bénéficié de ces impositions de mains si réconfortantes. Et il le fait avec le sourire sans jamais demander de compensation, heureux comme un enfant d'avoir apporté un soulagement. Ce soulagement est pour lui comme s'il recevait un cadeau. Un Homme de bien, généreux et joyeux. Tout ce qui est indispensable à un groupe pour se sentir bien. Nous avons appris à son contact, il nous montre le chemin.

Jean-Paul est victime de son don de soi, peut-être, tant il met son énergie à la disposition des autres. Jean-Paul a défailli voilà une semaine et s'est réfugié dans un sommeil profond dont il ne se réveillera pas. Jean-Paul nous a quitté ce vendredi 29 janvier. A Madame Sigé, sa femme, à ses enfants, et à ses petits enfants, pour lesquels il n'a cessé de nous dire qu'il les aimait et qu'ils étaient merveilleux, nous adressons notre vive émotion, nos plus sincères condoléances et toute notre amitié.

Nous parlerons encore longtemps de Jean-Paul au présent. Il restera à tout jamais parmi nous.

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 23:07

Bonjour

A visionner la vidéo de Claude Bourguignon, vidéo fondamentale pour comprendre

le fonctionnement des sols.

https://m.youtube.com/watch?v=K7wbDr_P8NU

A bientôt au jardin

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le Jardin des castors de l'hers
  • : L’association « Le Jardin des Castors de l'Hers », vous propose un jardin partagé éco-citoyen à Toulouse (éco) comme écologie, respect de l’environnement, privilégiant les produits naturels, (citoyen) comme échange, transmission et partage. Nous demandons donc aux personnes intéressées par le partage et le jardinage de nous contacter,en écrivant à « jardindescastors@gmail.com » ou au 07 49 38 78 08
  • Contact

Texte Libre

Un jardin pour répondre à l'attente des habitants de rendre plus vivant leur quartier, en ayant un lieu d'échanges, de partages, de solidarité, de convivialité, intergénérationnel, interculturel.

Ceci répond aussi à une problématique économique et sociale, ce projet vise à améliorer le quotidien et aider à la réinsertion. II répond aussi à un besoin de retrouver les bons gestes du travail de la terre dans le respect de l'environnement, de partage de savoirs entre générations jusqu'au plus petit

Recherche

Liens