Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 20:51

    photo satel 20001

Jardins partagés des Castors

Proposition des habitants Cahier des charges

21 mai 2013 –

 

1. Présentation du projet

 

a) Rappel contexte du projet  

Le projet de jardin partagé des Castors mobilise depuis quelques mois une soixante d’habitants désireux de jardiner individuellement et collectivement sur une partie d’une parcelle rachetée à l’Etat par la ville de Toulouse. Cet achat s’inscrit dans un projet d’aménagement qui a pour intention de poursuivre le programme de la coulée verte du parc de la Grande Plaine. Une partie de ce foncier est occupée illégalement par des riverains et cette surface d'environ 1ha concentre de nombreuses activités (joggeurs, promeneurs, cyclistes…) dont il faudra tenir compte dans le projet.            

Un collectif constitué en association « le Jardin des Castors » est parvenu à mobiliser un groupe d'habitants et grâce à son rôle de porteurs de projet a pu ainsi s’inscrire dans la démarche de création de jardins partagés initiée par la ville de Toulouse.

 

b) Le projet : principes et acteurs      

L’élaboration de ce projet repose sur une co-construction dont les principaux acteurs sont les habitants du quartier. Ce travail de concertation est animé par la SCOP SaluTerre, auprès de l'association le jardin des Castors, porteur de projet. Toutes les réunions de concertation sont ouvertes à l'ensemble des habitants du quartier, indépendamment de leur adhésion à l'association le jardin des Castors.

Ce cahier des charges est une proposition faite par les habitants à la ville de Toulouse. Il servira de base à la réalisation d’un Avant Projet Sommaire mené sous la conduite et la responsabilité de la DJEV.

Les acteurs du projet sont les suivants :

 

         Acteur                 Fonction au sein du projet
  Ville de Toulouse   maître d'ouvrage                      
  DDDEU                      coordination jardin partagé      
  Scop SaluTerre       assistance à la maîtrise d'ouvrage (AMO)
  DJEV                      maîtrise d’oeuvre                      
  Association le jardin des Castors   maîtrise d’oeuvre                      

 

Les travaux d'aménagement démarreront au cours de l'automne 2013 et les jardiniers pourront investir les lieux au plus tard au printemps 2014. Le projet se déroulera en deux phases, la première concernera la création des jardins partagés sur une surface de 3000 à 4000m², ceux-ci seront étendus dans un second temps en lien avec les autres usagers de l'espace. Les équipements proposés évolueront aussi, l'objectif étant de proposé à l'issue de ces deux temps un niveau d'aménagement qualifié « d'équipement public ».    

 

2. Spécifications techniques des équipements souhaités  

Les équipements évoqués dans cette partie sont issus des discussions menées entre les futurs jardiniers du jardin partagé des Castors. Pour chaque équipement une ou plusieurs fonctions ont été attribuées, et un emplacement a été sélectionné. De plus, les jardiniers ont exprimé fortement leur désir d’auto construction. Enfin l’ensemble de ces choix a fait l’objet d’une approbation collective.    

 

a) La serre collective  

Installée au coeur des jardins partagés la serre collective, d’une surface de l’ordre de 30m², aura pour principale fonction d’offrir à tous les jardiniers un espace pour semer, bouturer et produire tout type de plants, le tout dans un lieu convivial et chaleureux. Basée sur un fonctionnement collectif, restant encore à déterminer, cette dernière viendra s’implanter à proximité du kiosque (voir partie suivante), sur un emplacement ensoleillé et protégé d’éventuelles dégradations ou du vandalisme. Les jardiniers ont manifesté leur volonté d’implanter cette serre sur les principes d’une auto construction.    

 

b) Le kiosque

Par la construction d’un kiosque les futurs jardiniers ont exprimé leur besoin d’un lieu confortable, de convivialité, protégé de la pluie, du vent et du soleil, qui pourrait aussi faire office d’espace d’accueil et d’animations pour différents groupe (scolaires, centre sociaux..). Sur cette structure viendront s’intégrer un vestiaire et un abri pour les activités collectives (outils, équipements…). D’une surface estimée entre 50 et 60 m² ce kiosque, comprendra des façades (protection contre les intempéries), un toit à plusieurs pentes (récupération eau de pluie) et viendra s’implanter au coeur des jardins à proximité d’un point d’eau potable, élément essentiel aux activités des jardiniers (hygiène, animations...). Ces derniers ont proposé de construire eux même le kiosque.   

 

c) Les abris de jardin    

Des abris de jardins destinés au rangement des outils et faisant office de vestiaire verront aussi le jour. D’un usage individuel ou collectif ceux-ci pourront être auto construits. Les abris individuels seront rattachés aux parcelles individuelles et un abri collectif viendra s’intégrer au kiosque (voir partie précédente) construit au centre du site.    

 

d) Aire de compostage et gestion des matières organiques    

Implanté sur une aire de compostage collective, le dispositif de compostage souhaité par les futurs jardiniers sera ouvert à tous et pourra recevoir les déchets verts des jardiniers et du voisinage des jardins partagés (résidus tonte du stade et déchets verts des ménages). Cependant l’attribution du compost mûr concernera en priorité les jardiniers pour répondre à leurs besoins jugés importants. La question d’une distribution à l’ensemble des participants au compostage ainsi que le lieu d’implantation reste encore à définir à ce jour.    

 

e) Toilettes    

Dans un souci d’économie d’eau et dans le but de limiter les gaspillages les jardiniers ont une préférence pour l’implantation de toilettes sèches à proximité du kiosque. Cette alternative pourrait éviter les surcoûts liés à un raccordement au tout à l’égout. D’autre part le fonctionnement de ce type d’installation sous entend une organisation collective de la part des jardiniers pour l’entretien et la gestion de cet équipement.  

 

f) Le parking à vélo, le dépose minute et la place réservée aux personnes à mobilité réduite  

Afin de permettre un accès le plus diversifié possible aux jardins partagés plusieurs aménagements seront conçus à l’entrée de ceux-ci. Un dépose minute destiné aux automobilistes et n’autorisant pas le stationnement sera créé au bas de la rue de l'Iliade et à l’extérieur des clôtures. Sur cette zone sont intégrées une à deux places de stationnement réservées aux personnes à mobilité réduite. Les cyclistes auront aussi leur espace réservé mais la localisation à l’intérieur ou à l’extérieur des jardins reste encore à définir.  

 

g) Système de fermeture  

Les différents points d’accès au site des jardins partagés prendront la forme d’un portail fermé par un système de code mécanique pour une protection contre le vol, les dégradations et les animaux. L’un de ces accès est prévu au niveau de la rue de l’Iliade et l’APS devra définir plus précisément la localisation d’autres accès éventuels.  

 

h) Les allées  

A l’intérieur des jardins les allées permettront uniquement la circulation des brouettes et des piétons. Aucune voie carrossable ne pourra être créée. Une largeur suffisante est à prévoir afin de permettre le déplacement des personnes à mobilité réduite. Autour du site les allées pourront être accessibles aux véhicules de transport de matière ou d’outillage.    

L’APS définira plus précisément la disposition de ces allées.  

 

i) Les haies  

Des haies seront installées à l’extérieur des clôtures afin de préserver une certaine intimité à l’intérieur des jardins. Celles-ci prendront place le long des clôtures séparant les jardins des riverains et en continuité de la clôture séparant les jardins du chemin fréquenté par les joggeurs. Pour cette dernière les végétaux seront implantés de manière assez dense pour préserver au maximum l’intimité des jardiniers. La haie marquant la séparation avec les riverains, moins dense, pourra accueillir des arbres et arbustes fruitiers dont la cueillette sera partagée entre les jardiniers et les riverains voisins.

 

3. En résumé

 

         Equipement     

                 Fonction(s)

   

Auto cons

Emplacement souhaité                  
   

   Serre collective

  De l’ordre de 30m²

.Production plans-semis-bouturage

. Lieu de convivialité et rencontre

. Ouverte à tous les jardiniers

OUI

       

Au centre des jardins

et proche du kiosque

          Kiosque

50 à 60m² - comprenant des murs (protection contre vents dominants) et un toit à plusieurs pentes(récupération eau)

.Lieu confortables d’accueil (animations pour les groupes, scolaires…) et de convivialité

.Protéger les jardiniers de la pluie, du soleil et du vent

.Intégration d’un vestiaire et d’un abri collectif pour le stockage des outils

  

OUI

  

Au coeur des jardins et à proximité d’un point d’eau potable

       

  Les abris de jardin

   Individuels et collectif

 

. Stockage des outils

. Vestiaire

      

OUI

 

.Abris individuels localisés sur les parcelles individuelles.

.Abri collectif intégré au kiosque (voir partie sur le Kiosque)

 

Aire de compostage et gestion des matières organiques

 
         

.Réduction des déchets

.Production autonome de matière fertilisan pour le jardin

.Compostage ouvert aux jardiniers et au voisinage: sensibiliser, former, partager

.Approvisionnement à moindre coût/matière pour le jardinage

 

 

       
   __           

       Encore à définir

  
         

          Toilettes 

                           

.Préférence pour toilettes sèches : économie d’eau, limiter les gaspillages et éviter les surcoûts liés à un raccordement au tout à l’égout

 
   __    

  A proximité du kiosque

     

Parking à vélo, dépose minute et place réservée aux personnes à mobilité réduite

       

partagés (cyclistes, personnes à mobilité réduite, automobilistes)

      
   __               

.A l’entrée des jardins au bas de la Rue l'Iliade

.A l’extérieur des clôtures pour le dépose minute

.Parking à vélo encore à définir

 

  Système de fermeture

         code mécanique

.Protection contre vol, dégradations et animaux

   __     

  Une entrée donnant sur

la Rue de l’Iliade

. Plus de précisions dans l’APS

           

               Allées

       

.A l’intérieur des jardins : circulation uniquement des brouettes, piétons et personnes à mobilités réduites.

.Autour des jardins : voies carrossables permettant un accès pour les éventuels transports de matières

   __     

  A définir dans l’APS

   

           Les haies

   
.Mise en place à l'extérieur des clôtures pour préserver une certaine intimité paysagère.                  
   __     

.Côté riverain avec implantation d’arbres et arbuste fruitiers (partage cueillette avec riverains). Le long de la zone de passage des joggeurs et implantation d’une haie dense

      

 

 

 

4. Calendrier prévisionnel:

 

 

           Calendrier des grandes étapes à venir :

 

     ETE 2013:                        Automne - hiver 2013:                        Printemps 2014:

                                            Travaux                                            .Livraison du jardin

    Concertation                     Convention de                                   .Fin de la premiére phase

                                              partenariat                                         du projet

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

     Mai:                                                         Juin:                                          Juillet:        

Fin mai réunion de concertation et         Poursuite concertation:         Début juillet: présentation  

Validation du cahier des charges.     rédaction du réglement.    de l'APS aux futurs jardinier.

.Transmission du cahier des charge               Réalisation APS  

au service de la ville de Toulouse

pour réalisation de l'APS.  

 

 

Partager cet article
Repost0
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 15:03
                                             Compte-rendu réunion de concertation
                                                       Le Jardin des Castors
                                                       Le mardi 23 avril 2013

Ordre du jour :

Présentation du cadre

Validation du compte-rendu de la séance précédente

Présentation du questionnaire réalisé par l'association « Le Jardin des castors »

Exposé d'exemples de jardin : répartition  des surfaces entre collectif et individuel

Restitution du travail en sous-groupe

Prochaines étapes

Présentation du cadre

Présentation de SaluTerre et cadre de la concertation notamment la charte des jardins partagés de la Ville de Toulouse.

Validation du compte-rendu de la séance précédente

Lecture résumée par Éric Prédine.

Rappel des objectifs de la séance d'aujourd'hui :

Faire des propositions argumentées pour qu'elles soient traduites en cahier des charges puis en aménagements

Présentation du questionnaire

Voir en annexe

En conclusion

La volonté de  partage est fortement confirmée même si elle ne constitue pas une surprise.

La proposition de  participation matérielle, mais aussi en troc et en service est  nouvelle. Cela est très positif et cohérent notamment pour l'envie d’auto construction.

Exposé d'exemples de jardin : quel travail sur les surfaces

Étude de cas de Sarcignan - Villenave d'Ornon :

Illustration d'une gestion modulaire souple et évolutive des surfaces de parcelles, type parc public potager.

Étude de cas Viallatoux - Brive la Gaillarde

Illustration d'une gestion qui tient compte des nouveaux arrivants avec un équilibre entre parcelles collectives et individuelles évolutives.

Trois usages définis : le jardinage, le compostage, la détente pour tous

Choix de la mise en place d'une friche potagère. Tous les 3 ans la répartition des parcelles est remise en cause.

Priorité aux participants à la concertation mais on n'oublie pas les autres. 

Restitution du travail en sous-groupe

Groupe 1 :  « Comment organiser la gestion des ressources ? »

EAU

Il faut :

De l'eau pour arroser (eau saine mais pas potable – pluie, puits : principe de gratuité au maximum

de l'eau pour boire (eau potable)

Que chacun puisse facilement accéder à l'eau d'arrosage  sans traverser tout le terrain.

Instaurer le principe de consommation raisonnable même si l'eau est gratuite.

ÉLECTRICITÉ

L'électricité servirait  pour éclairer :

Les passages publics

Les réunions tardives (l'été comme l'hiver)

Sa source pourrait être solaire ou éolienne ou à défaut issu d'un abonnement  (Enercoop)

MATIÈRE ORGANIQUE

Matière organique : récupération de déchets

-        issus du jardinage

-        issus du voisinage

Récupération collective au-delà du jardin : telle la tonte des voisins et du stade d'à côté

Le compost se réalise par un traitement collectif.

Le jardin ayant des gros besoin la redistribution est destinée en  priorité d'abord au jardin mais la question reste à discuter pour « récompenser » les voisins qui fournissent une partie de la matière première.

FOURNITURES COLLECTIVES

Faire production et stockage de semences

Concevoir une pépinière collective pour produire des plants

Encore à discuter :

BRF

Outillages

Fumier

Groupe  2: « Comment aménager ? »

LA CLOTURE

Son objet est de sécuriser le site contre le vandalisme, d'apporter de l'intimité de la vie du jardin et de permettre à tous de se repérer sur le site.

HAIE

Plantation d'une haie de fruitiers entre le site de jardin et les riverains, ainsi que du côté de la piste des joggers

LES ABRIS DE JARDIN

Pour les parcelles individuelles comme pour l'abri collectif, l'abri a pour fonction de ranger les outils et de vestiaires

Encore à discuter :

Un kiosque : espace couvert pour accueil des écoles, rencontres, repas partagé avec barbecue

A approfondir

La serre, accès à l'eau

Les allées

Stockage matière organique

Espace parking vélo

Dépose-minute

Système de fermeture de porte

Les toilettes

Prochaines étapes

Réunion: lundi 13 mai 2013 -Maison de quartier  au 56 chemin du château de l'Hers (salle sous-sol)

Réunion 2h : 18h30 – 20h30

  http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=GTuoo1X0YfY 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 19:00

Le 23 avril 2013 Concertation avec SCOP Saluterre Eric Prédine    

Vingt cinq adhérents sont présents.    

Les séances de concertation ont pour objectif de nous faire réfléchir tous ensemble et de nous entendre pour proposer un plan d’aménagement du jardin et définir un fonctionnement (convention, partenariat, animation gestion, terrain, équipement public) sur lesquels nous sommes d’accord.    

Lors de la dernière séance de concertation, ont été exprimées nos craintes et nos envies dans ce projet.  

Calendrier du projet :    

L’aménagement et les travaux sur le projet sont programmés au plus tard cet hiver. Nous l’espérons pour plus tôt. Le cahier des charges de l’aménagement doit donc être présenté au mois de mai pour tenir ces délais. Les règles de fonctionnement seront définies pour l’automne.    

Un budget prévisionnel est accordé par la municipalité pour 2013-2014 pour une première surface de 3 à 4000 m2. Une deuxième étape concernera les aménagements.   

Eric Prédine rappelle que nous avons déjà négocié le principe d’un aménagement en auto construction.    

Cette séance doit traiter des aménagements :   

     ·                         les ressources : l’électricité l’eau, matières organiques, le compost, les semences,   

     ·                         mais aussi du vivre ensemble, du type d’aménagement que nous souhaitons.    

Saluterre se basera ensuite sur nos travaux pour en définir un cahier des charges.  
Avant les discussions, Eric Prédine prend connaissance du résultat du sondage que le Jardin des Castors a initié cet hiver auprès de ces adhérents pour déterminer les besoins et les envies de tous. L’expression des adhérents fait une place équitable aux parcelles individuelles et au jardin partagé. 75% de nous sont partants pour apporter leur aide à la construction des aménagements. C’est un aspect très prometteur
 !    

Eric Prédine va ensuite nous présenter 2 aménagements de jardins pour bien mettre en avant le fait que nous ne devons rien nous interdire.
Les travaux vont ensuite se dérouler en sous-groupes, puis s’en suivra une restitution, jusqu’à une entente sur les points suivants
 :  

Les ressources :  

L’ELECTRICITE : Nos besoins : un éclairage pour le passage sur un lieu public, des temps de réunion.    

Nos propositions : un branchement au TUC mais plutôt un éclairage propre et moins cher avec des lampes solaires ou même une mini éolienne si le bruit ne devient pas une nuisance.    

L’EAU : nécessaire  pour arroser et pour boire. Pour boire une eau potable est indispensable, pour arroser ça ne l’est pas. Nous sommes d’accord pour obtenir une eau gratuite. Une réserve serait utile. Nous savons par Eric Prédine qu’au moins un puits sera creusé pour estimer la profondeur des nappes et la qualité de l’eau. Cette analyse aidera à la décision. Nous imaginons également pouvoir récupérer l’eau de pluie des toitures du TUC proche et de l’acheminer. Nous pensions pomper l’eau de l’Hers ou du marécage mais nous sommes  arrêté par Eric qui estime que les services municipaux seront en charge des solutions les plus performantes en fonction de notre demande.    

Les MATIERES ORGANIQUES : Nous proposons de récupérer les déchets des adhérents mais aussi nous ouvrir au quartier : dans un premier temps parce que nous aurons de gros besoins d’amendement de la terre mais aussi par esprit de solidarité et de pédagogie.    

Le COMPOST : En discussion encore avec tous les adhérents est-ce que nous serons en mesure de restituer une part du compost au voisinage (du fait de nos besoins) ?  

Les SEMENCES : Nous envisageons de nous fournir collectivement en semences, mais également de rapidement les produire, de les stocker et d’aménager des pépinières collectives pour les jardiniers.    

LE VIVRE ENSEMBLE :    

La CLÔTURE : La clôture est indispensable pour des raisons de sécurité contre le vandalisme le vagabondage des animaux, mais aussi pour préserver une intimité par rapport au passage.    

Les HAIES : L’unanimité est trouvée sur la nécessité de planter deux haies : une haie d’arbres fruitiers côté riverain et une haie ornementale du côté piste cyclable.    

Les ABRIS de JARDIN : Deux types d’abris de jardins font consensus : des abris individuels ayant fonction de vestiaire, de stockage, de tranquillité. Un abri collectif pour un stockage du matériel collectif est également envisagé. Il sera dédié aux parcelles collectives et partagées.    

Le KIOSQUE : Un abri de convivialité pour être ensemble, accueillir les écoles, les assistantes maternelles, mais aussi le barbecue est décidé.    

Une serre, une zone de stockage de BRF, un parking à vélos extérieur sont également à aménager.    

La séance se termine après 2 heures d’intenses et constructives discussions. La prochaine séance se déroulera à la maison de quartier le : lundi 13 mai 2013  Réunion de 2h : 18h30 – 20h30    

Annexe 1 : résultat du sondage :    

Question 1 : Attribution d’une parcelle individuelle : OUI : 52% NON : 48%    

Question 2 : Attribution d’une parcelle à plusieurs : OUI : 25% NON : 75%    

Question 3 : Quelle surface souhaiterez-vous en m2 ?    

50m2 : 25%    

75m2 : 32%    

100m2 : 25%    

150m2   : 18%    

Question 4 : Souhaitez-vous jardiner ensemble sur une zone collective ? : OUI : 61% NON : 39%    

Question 5 : Participer à la vie du jardin sans attribution de terre à jardiner ? OUI : 18% NON : 82%    

Question 6 : La vie de l’association pour construire ensemble ce jardin partagé nécessite la participation du plus grand nombre au sein du projet, souhaitez-vous travailler au sein de groupe de travail ?    

OUI : 40%     NON : 47%    AUTRES : 13%    

Question 7 : Souhaitez-vous contribuer aux diverses études (eau, sol, énergies…) ?     

OUI : 30%      NON : 60%    AUTRES : 10%    

Question 8 : L’aménagement du jardin se déroulera en plusieurs phases et vous serez sollicité pour :    

Récupération de matériaux : 35%   

Stockage de matériaux : 20%    

Construction d’abris et de composteurs : 75%    

Gestion du compost : 50%   

Question 9 : Souhaitez-vous participer aux actions vers l’extérieur ?     

Carnaval Soupetard  : 20%    

Carnaval de Toulouse : 20%    

Fête des jardins 90%    

Relations avec les écoles et structure éducatives 25%    

Relations avec les acteurs institutionnels et associatifs : 15%    

Relations et partenariats entreprises 15%

 

 

 

                                                                               

 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 17:14

COMPTE RENDU DES DEBATS ET DECISIONS DE LA COMMISSION DE QUARTIER

20 MARS 2013

*****************

§         Lieu : Salle de danse de la maison de quartier de l'Hers, 56 chemin du château de l'Hers.

§         Participation : 70 personnes.

§         Elus présents : Jean-Paul Makengo, adjoint du secteur Est, Michèle Bleuse et Romain Cujives, élus du quartier.

§         Services présents : Vincent Deltrieu, de la Direction des Jardins et Espaces Verts, Franck David et Ludovic Martin de la SCOP SaluTerre, Marie Faugère, chef de service au pôle territorial Est, Luc Milhau, du bureau d’études du pôle Est, Jean-Paul Boudou, chargé du secteur, et Caroline Liéron, secrétaire, de la Direction de la Démocratie Locale.

*****************

Monsieur MAKENGO, adjoint du secteur Est, et présente les élus du quartier 4.3 : Madame BLEUSE et Monsieur CUJIVES.

Il présente également Monsieur BOUDOU, chargé du secteur.

Puis il explicite plusieurs fonctionnements : celui des huit pôles, qui centralisent les travaux de voirie et la propreté, celui des commissions de quartiers et celui de leur bureau.

Enfin il annonce l’ordre du jour qui suit, en précisant qu’il porte sur des projets à discuter ce soir.

1.      Futur jardin partagé des Castors : Pour qui? Comment?

2.      Espaces publics et travaux de voirie : Que se passe-t-il près de chez vous?

3.      Questions diverses

1. Futur jardin partagé des Castors : Pour qui? Comment?

 

Mme Bleuse présente la création du jardin partagé des Castors, à l’initiative d’habitants du quartier et rappelle que la charte créée par la Ville de Toulouse pour encadrer ce type de projet s’inscrit dans une logique participative, le respect de l’environnement (cf. toulouse.fr) en lien avec les volets sociaux et économiques (cf. diaporama).

 

La collectivité reste garante de l’intérêt général, de l’ouverture des sites à tous et vérifie aussi l’impact sur l’environnement.

 

La fondation de l’association Le jardin des Castors a été la 1ère étape de cette création, la suivante étant l’identification et la validation du foncier nécessaire à sa mise en œuvre. Il s’agit d’une surface de 3-4000m², au nord d’une parcelle achetée récemment par la Ville de Toulouse à l’État.

 

Les intervenants associés au projet sont l’association Le jardin des Castors, la Ville de Toulouse, la Direction du Développement Durable, la SCOP SaluTerre, et la Direction des Jardins et Espaces Verts, qui est maître d’œuvre. Cette dernière intervient sur le volet matériel et apporte son expertise technique.

 

Mme Bleuse confirme aujourd’hui la validation par les élus du projet émanant de l’association.

 

L’étape suivante consiste à en informer les habitants et à leur proposer de s’y associer pour réaliser une construction concertée de ce jardin. Ce qu’ils souhaitent y réaliser et le règlement intérieur seront à déterminer avec l’aide de l’association SaluTerre. Une 1ère réunion à ce sujet se tiendra mercredi 27 mars dans cette même salle. La mairie vérifiera avec la Direction des Jardins et Espaces Verts l’adéquation aux contraintes techniques et budgétaires. Il reste à réaliser l’analyse du sol pour s’assurer de sa qualité au regard des projets des habitants et à vérifier la compatibilité de ce projet avec la charte municipale. Le calendrier prévoit la livraison des premiers aménagements à l’automne, la signature d’une convention d’occupation foncière annuelle entre la Ville de Toulouse et l’association, et la signature d’une convention annuelle de partenariat, vérifiant que chacun tient ses engagements.

 

 L’objectif fixé est une ouverture au dernier trimestre 2013. Mme Bleuse présente des exemples de réalisations existantes, (cf. diaporama) et propose enfin un moment d’échange autour de ce projet.

 

Le président de l’association Le jardin des castors précise qu’il s’agit prioritairement de  sensibiliser les habitants à l’environnement. Fin 2012, l’association comptait 65 adhérents : elle espère atteindre rapidement la centaine et son président invite les personnes de l’assemblée à la rejoindre.

 

Une habitante s’enquiert de la superficie du jardin par rapport à la zone verte. Mme Bleuse indique le tiers environ et précise qu’elle peut évoluer, en fonction du rythme des aménagements qui se feront.

 

Un riverain s’inquiète de cette surface au regard du nombre d’adhérents. Mme Bleuse explicite les prévisions de la charte : il ne s’agit pas forcément de partager le jardin en fonction du nombre d’adhérents, des parcelles collectives et individuelles sont possibles. Le sujet sera abordé avec la SCOP SaluTerre qui pourra apporter des éléments de réponse.

 

Une habitante s’enquiert du stationnement. Mme Bleuse rappelle les valeurs de développement durable d’un projet de ce type : que les riverains viennent en voiture ne serait pas cohérent, aucun parking supplémentaire n’est donc prévu. Le président de l’association Le jardin des Castors appuie ces propos et rappelle la présence de la piste cyclable.

 

Un représentant de la SCOP de SaluTerre annonce une concertation sur ces sujets avec tous les partenaires et la réalisation de propositions de conventions à l’issue de ces rencontres, afin de fixer un cadre d’utilisation des jardins partagés. A l’issue de la réunion du 27 mars, le calendrier sera défini avec les participants.

 

Un riverain s’inquiète des gravats que l’on pourrait trouver dans le sol. Mme Bleuse le rassure : une étude est prévue et, s’il le faut, un décaissement et des apports de terre seront examinés avec la Direction des Jardins et Espaces Verts.

 

Un riverain s’enquiert du devenir des jardins réalisés par des particuliers sur cette zone. Mme Bleuse confirme que certains habitants dépassent leurs limites en empiétant sur l’espace public. Quelques-uns, qu’elle a reçus, semblent avoir compris la nécessité de respecter la réglementation et le caractère inaliénable du domaine public. La restitution progressive de ces terrains se fera dans la concertation mais dans un délai assez court.

Une riveraine s’enquiert de l’utilisation du reste de la zone verte et des plantations prévues. Mme Bleuse confirme l’étude en cours sur une plantation d’arbres.

Un habitant s’inquiète des sapins infestés par les chenilles processionnaires et s’enquiert de solutions. Mme Bleuse précise qu’elle n’est pas favorable à la plantation de résineux. Les arbres malades seront traités avec des moyens écologiques ou éliminés si nécessaire et remplacés par des feuillus.

Un habitant s’interroge sur un projet déjà ancien de voie SNCF. M. Makengo confirme l’abandon du projet.

 

Conclusion

 

1.      Le projet de création du jardin partagé des Castors à l’initiative de riverains, validé par les élus, est en bonne voie. Son ouverture est prévue au 3ème trimestre 2013. Tous les partenaires concernés se réuniront régulièrement pour finaliser ce projet et ce, dès le mercredi 27 mars. Ces rencontres permettront aussi de débattre de toutes les préoccupations des riverains, notamment celles exprimées ce soir.

 

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 20:59


Ce samedi 20 avril, sous un ciel clément mais agrémenté d'un vent frisquet, nous sommes partis à une quinzaine de jardiniers volontaires et guillerets pour une journée de visites de jardins extraordinaires.

Notre escapade a commencé par une réception digne d’un prince en la cité de Cintegabelle. Monsieur Le Maire, les fondateurs du jardin partagé et les jardiniers nous ont accueilli, offert le petit déjeuner, nous ont accompagné jusqu’au jardin, en bord de l’Ariège. Un petit paradis qui fédère une vingtaine de personnes mais aussi les écoles, les ados, les papis et les mamies. Ainsi des projets autour de la création d’un verger, d’une haie d’arbustes, de nichoirs ou d’hôtels particuliers ou collectifs d’insectes ont été menés de mains de maîtres. L’endroit transpire la passion, l’entente, le partage et est la preuve vivante que c’est possible.
Nous avons ensuite traversé ce ravissant patelin pour une visite de l’église : Immense pour un village, d’une belle architecture, et dotée d’un orgue monumental, tenu par un organiste passionné qui n’a pas hésité à nous offrir un récital pour nous tous seuls. Révérence.
Notre visite s’est terminée par des échanges chaleureux et un apéritif offert une nouvelle fois par la municipalité. Il fait bon vivre à la campagne, les valeurs qui y sont semées poussent d’une belle façon.
Nous avons repris notre route jusqu’à Venerque où Jacques nous a proposé son hospitalité dans le jardin du JAAL pour un repas partagé dans le flexogone que le jardin a construit. Là bien à l’abri du vent nous avons disserté autour de tarte maison et de verre de l’amitié.
Nous avons ensuite arpenté les allées du jardin à la découverte de méthodes de jardinage, efficaces, simples alliant une observation exacerbée, une connaissance de la terre, une alliance judicieuse des plantes, une leçon de jardinage. Respect !
Quelle belle Journée ! Vivement la prochaine visite !

Cathie

 

Je tiens  à renouveler mes remerciements aux hôtes qui nous ont accueilli si chaleureusement, 

Ils m’inspirent qu’un grand respect à charge de revanche ! Pour nos amis ‘ies’ de Cintegabelle.

Merci pour ceux qui ont participé au partage du repas préparation et logistique.

Merci aussi à Jacques de nous avoir recueilli pour nous protéger du vent  dans le flexagone , un moment sympa suivi de la visite guidée du maître dans le jardin du JAAL.

Bien cordialement.

Francis

PS vous pouvez voir les photos de cette journée sur notre blog à visite du 20/04 Cintegabelle

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 13:42

 

Jardins des Castors

Le mercredi 27 mars 2013

  

Ordre du jour :

Présentation du cadre

Expression des représentations

Expression des idées d'aménagements

Choix des thématiques

Ressentis

Prochaines étapes

 

Présentation du cadre

Présentation de SaluTerre et mission d'accompagnement de la Ville de Toulouse

Conduite de plusieurs réunions pour la définition des aménagements et du fonctionnement selon la charte des Jardins Partagés de la Ville de Toulouse

Rappel du calendrier

Cahier des charges aménagements : mai

Règles de fonctionnement : automne (signature d'une convention)

Travaux : hiver

Jardinage : printemps 2014

 

Expression des représentations

Que désirez-vous de votre jardin ?

Convivialité, partage, solidarité

Silence, calme, coin de nature

Transmission aux enfants

Se nourrir sainement 

Quelles sont vos craintes ?

Dégradation, manque de respect

Manque de temps

Les aléas climatiques et parasitaires

Manque de savoir-faire et qualité de la terre 


Expression des idées d'aménagements

Les idées d'aménagements qui font envie, qui répondent à vos désirs ou à vos craintes ?

Groupe 1 :

Aménagements

Ressources

Organisation

Bonnes pratiques, convivialité

Groupe 2 :

Vivre ensemble

L'équipement

Savoir-faire (apprentissage)

L'eau

 

Choix des thématiques

Après discussion et synthèse, 3 thématiques de discussion sont retenues :

ü      Aménagements : serre pour semis, cabane, barbecue, espace nounou

ü      Ressources : eau, électricité, ruche, matière organique, compost, semence

ü      Vivre ensemble : convivialité, bonnes pratiques, organisation

ü      Transmission :  savoir-faire, apprentissage des bons gestes

A des fins d'efficacité et de respect du calendrier fixé pour fournir un cahier des charges des aménagements, il serait important de travailler à la prochaine réunion sur :

les aménagements

les ressources

Foncier : 6000m2 possible mais étalement des investissements avec pour 2013, 3000 à 4000m2 de terrain disponible pour une première phase

respect des usages existants (voir CR réunion précédente) 

Attention : la concertation a pour objectif de considérer l'ensemble du projet au-delà de la première phase 2013

Pour mémoire le questionnaire réalisé par les Castors indiquent une répartition des parcelles de l'ordre de 55 % parcelle en individuel et 45 % parcelle en collectif.

La prochaine rencontre doit apporter des témoignage dans l'organisation spatiale des parcelles.

Prochaines étapes

Réunion le mardi 23 avril – Maison de quartier de l'Hers (salle sous-sol)

Réunion 2h : 18h30 – 20h30

Partager cet article
Repost0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 12:02


>
> PREMIÈRE RÉUNION DE CONCERTATION DU 27 MARS
>
> Présents Saluterre et Jardin des Castors
>
> Une vingtaine de personnes
>
> Présentation du projet du jardin des castors par Francis Bouzat
> Présentation de Saluterre par Eric Prédine
>
> But des concertations :
> Nos attentes pour l'équipement
> Réglement de fonctionnement
> Dans le respect du cadre définie par la mairie
>
> Courant Mai un cahier des charges doit être défini pour être présenté aux services
> espaces verts de la ville.
>
> Individuellement deux questions nous sont posées :
> -Que désirez-vous de votre jardin ?
> -Qu'elles sont vos craintes ?
>
> Éléments émergent :
> Positif : Convivialité, partage, silence, transmission aux enfants, apprentissage
> personnel, nature.
> Négatif : Dégradation, vandalisme, manque de temps, aléas climatiques, qualité de la
> terre.
>
> Sur papier chacun écrit trois idées sur son jardin idéal
> Ensuite deux groupes de dix personnes sont formés pour rassembler les réponses en quatre
> thèmes.
>
> premier groupe :
> -Aménagement
> -Ressources
> -Organisation
> -Bonne pratique, convivialité
>
> deuxième groupe :
> -Vivre ensemble
> -Equipement
> -Savoir faire, apprentissage
> -Eau, ressource
>
> D'autres points ont émergés :
> Lieu commun pour le partage
> Jardin des nounous
>
> Points dominants
> Collectif
> Ombre
>
> Synthèse :
> 1 Aménagement, équipement
> 2 Ressources, Eau
> 3 Organisation, Bonne pratique, convivialité, vivre ensemble
> 4 Savoir faire, apprentissage
>
> LE JARDIN SUPPORTE TOUT GOUVERNEMENT POURVU QU'IL Y EST DE L'AMOUR...
>
> PROCHAINE RÉUNION LE 23 AVRIL DE 18H30 A 20H30 MAISON DE QUARTIER
> THÈMES ABORDES
> AMÉNAGEMENT
> RESSOURCES
> Le jardin des castors
>
> Le jardin des castors de l'Hers
> 106 chemin du château de l’Hers
> 31500 TOULOUSE
> Tel:.06.11.42.52.19.
> Mel: jardindescastors@laposte.net
> Blog: http://lejardindelhers.over-blog.com/

Partager cet article
Repost0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 09:07

Bonjour,

Une semaine bien remplie pour le jardin des Castors, finition des préparatifs « sachets de graines, chariots, etc.. » du carnaval de Toulouse, puis défilé le vendredi 05/04 en soirée jusqu'à tard dans la nuit pour certains.

Et aussi nos actions/interventions, dans le cadre de la semaine du développement durable, soutien du comité des quartiers de l’Hers pour la soirée familles à énergie positive le jeudi 04/04 à l’espace Bonnefoy, ainsi que le samedi matin au marché de la rue L PLANA sensibilisation et démonstration sur l’économie d’énergie et le respect de l’environnement avec les éco matériaux, et la facilité pour les bricoleurs et l’efficacité prouvé en isolant par l’extérieur.

 Pour ceux qui n’ont pu se joindre à nous cette semaine voici quelques photos sur le blog, rubrique photos des jardins : carnaval de TLSE 2013 et  SDD 2013.

Pour ceux qui ont des photos à faire partager de cette semaine faites parvenir sur notre boite mel nous les diffuserons sur le blog en complément.

Merci à tous les acteurs jardiniers volontaires !

Cordialement.

Francis

Partager cet article
Repost0
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 18:13

^Compte-rendu réunion Jardins des Castors
Le lundi 4 février 2013

Présents :
Association du jardin des Castors :  Francis Bouzat, Karine Rother, Murielle Joubeaux, Nadine Banières
DJEV Toulouse : Vincent Deltrieu
DDDEU : Manon Balzeau
SaluTerre : Eric Prédine, Ludovic Martin

ObJ : visite commune du site
La visite du site a donné l'occasion de revoir ensemble les points suivants :
Rôle de l'association et convention avec la Ville
Lecture du paysage préparatoire à la concertation
Points évoqués :
accès à l'eau potable et à l'eau d'arrosage
parking, zone de chargement et déchargement, stationnement handicapés et parking vélo à proximité, sinon utilisation du parking existant après le stade
qualité de la terre et possibilité d'amendement des jardins, stock matière organique
intégration des zones ombragées existantes dans la première phase du projet
constat des usages existants (promenade piéton, chiens, circulation vélo) et respect des usages à venir (jardins partagés, espace vert public, grand jeux, pique et nique et coulées vertes et son cahier des charges)
Possibilité d'autoconstruction et cadre proposé par la Ville (intervention de Bois&Cie), proposition « dessinée » d'équipement par l'association des Castors à valider par la DJEV
Espace envisagé de l'ordre de 3000m2

Il a été également discuté que la concertation devait amener les habitants à avoir une vision globale du projet au-delà de 2013 tout en imaginant quelles étaient les priorités pour faciliter le phasage des travaux.
Pour l'organisation et la conduite de la concertation, l'association des Castors propose 1 ou 2 référents pour travailler avec SaluTerre.

Prochaines réunions
⦁    MERCREDI 20 MARS à 20h30
Réunion publique d'information
à la Maison de Quartier (à confirmer)
⦁    MERCREDI 27 MARS à 18h30
Première réunion de concertation dans le quartier de l'HERS
Lieu à définir
Rappel du retroplanning

Signature des conventions (foncière et de partenariat)    Automne 2013
Travaux d'aménagements    Courant de l'été 2013
Avant Projet    Validation début juillet
Réalisation de l'Avant Projet par la Ville    Courant juin
Livraison du cahier des charges des aménagements discuté avec les habitants     Fin mai au plus tard
Deuxième réunion de concertation    Début avril
Première réunion de concertation    Mercredi 27 mars à 18h30
Réunion publique d'information     Mercredi 20 mars à 20h30
Rendez-vous sur site avec DJSEV    Lundi 4 février 2013 à 10h1

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 18:45

Bonjour à Tous et Toutes,

 

Vous pourrez télécharger le bulletin d'adhésion à l'association Le jardin des Castors de l'hers pour l'année 2013 via cet article.

Voir le Fichier : Bulletin_adhesion_2013_et_statuts.pdf

Pourquoi nous rejoindre ? :

Vous souhaitez contribuer à une action éco-citoyenne ?

Participer au développement durable en zone urbaine ?

Jardiner et cultiver des légumes sans avoir de jardin ?

Transmettre vos savoirs et connaissances ?

Participer à la mixité sociale dans le secteur 4 de Toulouse.

Participer à des manifestations citoyennes et culturelles ?

 

 Un jardin pour répondre à l'attente des habitants et de rendre plus vivant leur quartier,

 en ayant un lieu d'échanges, de partages, de solidarité, de convivialité.

 Intergénérationnel et interculturel.

Ceci répond aussi à une problématique économique et sociale,

 ce projet vise à améliorer le quotidien et à promouvoir l'insertion.

II répond aussi à un besoin de retrouver les bons gestes du travail de la terre dans le respect de l'environnement, de partager les savoirs entre générations et ceci jusqu'au plus petits

 

Venez nous rejoindre pour nous aider à amener le projet du Jardin des Castors de l'Hers à maturité !

A très vite aux prochaines réunions pour faire connaissance !

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le Jardin des castors de l'hers
  • : L’association « Le Jardin des Castors de l'Hers », vous propose un jardin partagé éco-citoyen à Toulouse (éco) comme écologie, respect de l’environnement, privilégiant les produits naturels, (citoyen) comme échange, transmission et partage. Nous demandons donc aux personnes intéressées par le partage et le jardinage de nous contacter,en écrivant à « jardindescastors@gmail.com » ou au 07 49 38 78 08
  • Contact

Texte Libre

Un jardin pour répondre à l'attente des habitants de rendre plus vivant leur quartier, en ayant un lieu d'échanges, de partages, de solidarité, de convivialité, intergénérationnel, interculturel.

Ceci répond aussi à une problématique économique et sociale, ce projet vise à améliorer le quotidien et aider à la réinsertion. II répond aussi à un besoin de retrouver les bons gestes du travail de la terre dans le respect de l'environnement, de partage de savoirs entre générations jusqu'au plus petit

Recherche

Liens